Travailler la matière : nos idées carrières

0
159

Le secteur de la transformation de la matière devient de plus en plus prépondérant. Vous souhaitez faire carrière dans ce secteur ? Il existe aujourd’hui de nombreux métiers qui permettent de travailler un ou des matériaux. Le présent article vous présente quelques idées de métiers pour faire carrière dans ce secteur.

Le métier de ferronnier

C’est un professionnel du bâtiment. Il réalise des éléments architecturaux en fer forgé. En effet, le métier de ferronnier est subdivisé en deux parties. On parle de ferronnier d’art lorsqu’il produit ses pièces manuellement. Dans le cas où il devient spécialiste de l’ornement, on l’appelle feuillagiste. Pour faire carrière dans ce métier, essentiellement basé sur le dessin, vous pouvez contacter une entreprise de métallurgie.

Les ouvrages et réalisations d’un ferronnier sont destinés à la décoration interne (table, chenet) et externe (rampes d’escalier, garde-corps) de votre bâtiment. Ce professionnel intervient aussi dans la pose et la réparation des pièces de métal. Le ferronnier transforme les métaux (ferreux ou non) en barres ou en tôles. Voici quelques techniques qu’il met en œuvre pour arriver à ses fins :

  • martelage ;
  • forgeage ;
  • estampage ;
  • emboutissage ;
  • fusion.

Plusieurs diplômes professionnels peuvent vous permettre d’exercer le métier de ferronnier. On peut en dénombrer deux catégories : une qui est du domaine de l’art et l’autre qui relève de la métallerie. Notons que le ferronnier peut être un salarié comme il peut être à son propre compte.

Le vitrailliste


Tout comme le ferronnier, il est un professionnel des métiers d’art. En effet, il est toujours demandé en France à cause de ses services dans la restauration des anciennes vitres des cathédrales et églises. C’est d’ailleurs pourquoi l’arrêté du 24/12/2015 lui offre la possibilité de revendiquer le titre de « Maître artisan ».

De plus en plus, la demande de service aux artisans vitraillistes pour des pièces de décoration interne augmente. Car il existe aujourd’hui environ 90 000 m2 de vitraux en France. C’est un métier qu’on peut exercer de façon indépendante. Les constructions dotées de pose de vitre se multiplient de jour en jour en France.

Pour devenir vitrailliste, vous pouvez opter très tôt après le collège pour un CAP Arts et technique du verre, puis choisir l’option vitrailliste. Pour plus de compétences, l’idéal est de poursuivre la formation afin d’obtenir le brevet des métiers d’art verrier décorateur. Ensuite, vous pouvez rechercher le BAC en science et technologie du design et des arts appliqués. Pour des personnes qui n’ont pas un BAC technique, elles peuvent rejoindre la course avec les cours de remise à niveau en arts appliqués.

Le bijoutier


C’est un fabricant de bijoux, d’objets luxueux constitués pour la plupart des temps de pierres et métaux précieux. Lorsqu’il utilise seulement des pierres précieuses pour son travail, on l’appelle joaillier. Dans le cas où il utiliserait tous types de matières pour travailler, il est appelé bijoutier. Notez qu’il est également un commerçant. Il remet immédiatement sur le marché de vente ses objets fabriqués.

Comme tous les métiers de transformation de matières, les diplômes requis pour faire carrière dans ce métier ne changent pas. Retenez que le diplôme de base, c’est le CAP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here