Les équipements indispensables pour pratiquer la marche nordique !

0
785

La marche nordique demeure un sport d’endurance en plein air qui peut être pratiqué à tous les âges et dont les avantages ne sont plus à démontrer. Elle aide à lutter contre le stress, la dépression et renforce les muscles du corps ainsi que le système immunitaire humain. Vous avez décidé de vous y mettre, mais vous ignorez les équipements qu’il vous faut prévoir ?

Voici la liste exhaustive des outils dont vous aurez besoin pour démarrer dès aujourd’hui !

Privilégiez des bâtons appropriés

Si vous songez à pratiquer des entrainements de marche nordique, vous aurez forcément besoin de deux bâtons. Ce sont eux qui vous propulseront en avant et vous permettront de travailler le haut de votre corps. En choisissant des bâtons de bonne qualité, vous serez naturellement motivé à réaliser la marche nordique et à jouir de ses bienfaits. Bref, avec deux bons bâtons de marche, vous rentabiliserez rapidement votre investissement. Comment dénicher un bon bâton de marche nordique ? Pour bien choisir ses bâtons de marche, suivez ces conseils.

Jetez un coup d’œil à la matière de fabrication des bâtons

D’entrée de jeu, fuyez les bâtons en aluminium et télescopiques même si vous êtes un marcheur débutant. Ils résistent faiblement aux torsions et laissent parvenir les ondes de choc jusqu’aux articulations des coudes et aux épaules. Si vous songez à vous entrainer de façon modérée, deux bâtons en fibre de verre suffiront largement. Par contre, si vous voulez vous mettre à la marche nordique très souvent à un rythme accentué et sur n’importe quel type de terrain, privilégiez des bâtons conçus à base de fibre de carbone. Ceux-ci sont plus solides, résistants et optimisent correctement la propulsion.

Optez pour des bâtons à l’extrémité adaptable

Pour profiter de vos bâtons durant une longue période, assurez-vous que leur embout est compatible avec la majorité des sols : sable fin, bitume, gazon, terre simple, etc.

Misez sur une dragonne cosy

La dragonne d’un bâton n’est rien d’autre que l’élastique qui sert à le diriger efficacement vers la main. C’est cet élément qui détermine la façon dont votre corps sera réparti sur votre poignet. Lors de votre achat, veillez à choisir un bâton doté d’une dragonne confortable. Alors, n’hésitez pas à essayer vos bâtons avant de passer à la caisse.

Choisissez des bâtons dont la taille est adaptée à la vôtre

Pour connaitre la taille ou la longueur idéale des bâtons qui vous conviendrait, multipliez votre taille actuelle (en cm, bien sûr) par 0,68. Par exemple, si vous mesurez 1,60 m (soit 160 cm), vous aurez à choisir des bâtons de 1,10 m environ. Il peut arriver que vous ne trouviez pas en magasin la taille exacte de votre bâton. Dans ce cas, suivez l’une des options ci-dessous :

  • choisissez des bâtons légèrement courts (dont la taille tend vers celle que vous avez obtenue précédemment après calcul) pour une marche sereine ;
  • tournez-vous vers des bâtons de taille légèrement supérieure pour une démarche plus prononcée et régulière.

Choisissez une tenue propice à la marche nordique

Lorsqu’on pratique la marche nordique, on se réchauffe naturellement à un rythme presque graduel. Alors, misez sur des vêtements légers qui laissent facilement passer l’air, qui absorbent la transpiration et dans lesquels vous pourrez mouvoir avec aise.

  • Un pantalon anti-tâche, un gilet polaire, un bonnet, une veste coupe-vent ou une veste polaire, en hiver.
  • Un short de randonnée, un polo, une veste coupe-vent ou un t-shirt extensible, en été.

Si vous n’avez pas les moyens pour vous procurer des vêtements du rayon running, tournez-vous simplement vers ceux du rayon randonnée pédestre.

Choisissez une paire de chaussures de marche nordique polyvalente

Le choix de vos chaussures reste un facteur déterminant du niveau de confort que vous procurera la marche nordique. Vous réaliserez certainement plus de 6000 pas au cours de vos entrainements. La moindre ampoule au niveau de vos pieds sabotera certainement votre détermination, votre élan et vos sorties ultérieures. Pour ce faire, il faut que vous choisissiez une bonne paire de chaussures de marche nordique qui vous plaise et dans laquelle vous vous sentirez pleinement à l’aise. Si vous avez envie de parcourir des terrains à usage multiple (forêt, montagne, milieu humide par exemple), préférez des chaussures de raid souple, à semelles épaisses et antidérapantes ou des chaussures de randonnées non ascendantes. Si vous songez à effectuer votre marche sur un terrain sec, il vaut mieux choisir des chaussures de running flexible. Sur votre parcours, vous allongerez le pas en actionnant constamment votre cheville. Alors, en plus de tous ces conseils, veillez à ce que la tige de vos chaussures soit basse.

Prévoyez des gants pour l’hiver

En hiver, les gants d’hiver vous aideront à mieux disposer les gantelets et à vous imprégner davantage la poignée de vos bâtons. Néanmoins, puisque la marche nordique se pratique bien plus souvent en été, prévoyez en plus des gants d’hiver des gants fins, style gants de soie.

Tenez toujours avec vous une lampe frontale la nuit

Si vous avez envie de réaliser votre marche nordique durant la nuit, munissez-vous d’une lampe frontale (de plus de 160 lumens) rechargeable sur un port USB (si possible) ou une lampe à piles simple. Il n’est toujours pas pratique de marcher dans l’obscurité avec une lampe à faible éclairage. Alors, vérifiez toujours la qualité de vos piles avant de démarrer pour éviter que la lampe s’éteigne à mi-chemin.

Achetez un sac à dos, et vous aborderez mieux vos parcours

Il est conseillé de se munir d’un sac à dos de randonnée quand on songe à parcourir de longues distances à pied. Vous aurez certainement besoin d’enlever vos vêtements ou d’utiliser votre gourde, vos lunettes de soleil, une veste de pluie ou tout autre accessoire indispensable en cours de route. Ce faisant, il vaut mieux acheter un sac de qualité, léger et facile à porter qui logera ou transportera toutes ces choses.

Gardez dans votre sac une veste de pluie

Même quand on part pour un court voyage, les conditions météorologiques peuvent se détériorer en un clin d’œil. Ainsi, pour pallier les mauvaises surprises en cas de pluie, apprêtez-vous en conséquence. En plus de la veste de pluie, vous pouvez aussi prévoir une casquette à visière. A vous de voir !

Nourrissez votre volonté à pratiquer et votre bonne humeur au quotidien

Commencer à pratiquer la marche nordique, c’est bien ! Tout le monde peut réaliser ce premier pas. Progresser au quotidien vers des objectifs encore plus challengeants, c’est mieux et souhaitable. D’ailleurs, seule une minorité parvient à franchir cette étape. En effet, il est bien plus facile de démarrer la marche nordique ou toute autre activité sportive de plein air de la même famille. Néanmoins, pour bénéficier de tous les bienfaits qui y sont liés, il vous faut trois éléments moteurs qui vous permettront de garder votre motivation toujours plus brillante :

  • une volonté de fer : pour persévérer même après l’apparition des obstacles qui peuvent banalement bloquer votre élan (les conditions climatiques défavorables, les petites pluies ou les températures en dessous de 0°C) ;
  • une bonne humeur avec une bonne dose d’optimisme : pour transformer chaque entrainement en un moment de joie, de convivialité, de plaisir, de bonheur, d’échange et d’extase ;
  • un ami marcheur ou un groupe d’amis qui ont les deux qualités précédemment évoquées : avec qui vous partagerez votre passion pour la marche nordique afin de rester toujours motivé. Il vaut mieux s’associer à d’autres passionnés de la marche nordique que de s’entrainer tout seul dans son coin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here