Apprendre l’équitation : quel matériel vous faut-il pour commencer ?

0
1721

Être en contact avec un animal, aller à la rencontre de la nature, découvrir de nouvelles sensations, etc. voilà autant de choses que vous pourrez vivre et expérimenter avec la pratique de l’équitation. Il s’agit d’une activité offrant de multiples avantages et bien adaptée pour les personnes qui aiment les chevaux. En d’autres termes, la pratique de l’équitation exige l’association d’un cavalier et d’un cheval. Pour une pratique de l’équitation dans les meilleures conditions, il est primordial de bien se préparer en ayant le matériel adéquat. De quel matériel avez-vous besoin alors pour commencer l’apprentissage de l’équitation ?

Les avantages à faire de l’équitation

Parmi les nombreuses activités sportives existantes, l’équitation est une pratique sportive qui présente de nombreux avantages. Elle apporte essentiellement trois atouts principaux. En effet, il s’agit d’un sport de plein air qui est recommandé pour l’entretien du corps. Pour faire de l’équitation, vous devez savoir monter par tous les temps. Ce qui représente un excellent moyen pour rester endurant. C’est une activité avantageuse pour garder le moral, car vous décompresserez rapidement en le pratiquant. L’équitation est également un sport physique en ce sens qu’il vous permet de travailler vos jambes, vos muscles des mollets, vos fessiers et votre dos. Enfin, il se révèle être un sport purement écologique puisque vous restez en contact avec la nature au cours des balades. Par ailleurs, la pratique de l’équitation peut se faire à tout âge. Toutefois, il vous faudra être prudent, surtout avec vos enfants qui débutent.

Si vous souhaitez vous mettre à l’équitation, la première des choses à faire, c’est de penser au matériel dont vous aurez besoin. Entre autres, il s’agit de :

  • Une bombe ou un casque d’équitation ;
  • Un gilet de protection ;
  • Une paire de bottes ou des boots avec des mini-chaps ;
  • Une cravache ;
  • Le pantalon d’équitation ;
  • Des gants (ils ne sont pas indispensables pour débuter).

Bon à savoir : il est tout à fait possible d’avoir le matériel d’équitation en ligne. Selon le fournisseur, il sera testé et approuvé.

La bombe ou le casque d’équitation

C’est l’un des équipements élémentaires pour garantir votre sécurité, que vous soyez à vos débuts ou si vous êtes un professionnel de l’équitation. Quel que soit le club dans lequel vous vous inscrivez, le port du casque est obligatoire. En cas de chute, il protège la tête du cavalier. Cependant, il est primordial d’avoir un casque qui répond aux normes de sécurité en vigueur dans votre pays. En effet, les critères auxquels les casques d’équitation doivent répondre sont déterminés par une norme spécifique aux casques d’équitation. Pour qu’il soit donc certifié, le casque doit répondre à toutes les normes actuelles. Veillez à ce que le casque soit bien ajusté à votre tête.

Outre le respect des normes, il est recommandé de remplacer le casque d’équitation à intervalles réguliers. Pour une protection efficace, le casque doit être remplacé tous les 5 ans environ. En revanche, en cas de chute ou d’impact, le casque doit être remplacé immédiatement. Lors d’une chute ou d’impact important, la fonction protectrice du casque pourrait être altérée. De ce fait, le casque pourrait ne plus vous protéger lors d’une séance d’équitation en raison des fissures microscopiques. Afin de trouver le casque d’équitation idéal pour vous, il est préférable d’essayer différents modèles. Cela vous aidera dans l’orientation du choix de la taille.

Le gilet de protection

Le gilet de protection n’est certes pas obligatoire, mais il devient de plus en plus usuel chez les jeunes cavaliers. Sa fonction première est d’amortir les chocs sur la colonne vertébrale et les côtes en cas de chute. Pour assurer sa fonction de protection, le gilet doit répondre à la norme EN 13158 2009 classe 2 en vigueur dans l’espace européen.

Pour les débutants et les pratiquants confirmés, le port d’un gilet de protection est fortement conseillé. À l’opposé du casque, le gilet de protection n’est pas obligatoire pour la pratique de l’équitation de loisirs, mais il sera demandé pour le passage des examens. La norme reconnue pour les gilets de protection définit 3 niveaux de protection adaptée à l’équitation :

  • Le niveau 1 : uniquement réservé aux jockeys de courses durant la course ;
  • Le niveau 2 : adapté pour les personnes expérimentées et qui sont soumises à un risque faible ;
  • Le niveau 3 : spécialement adapté pour les personnes débutantes ou les pratiquants soumis à un risque moyen ou élevé.

Bon à savoir : il existe différents types de gilets de protection d’équitation : la coque dorsale, le gilet de sécurité, le gilet gonflable et le gilet airbag.

Pour le choix de votre gilet de protection, il vous faudra tenir compte de la hauteur du dos, du tour de poitrine et du tour de taille.

Les bottes d’équitation

Contrairement aux bottes classiques, les bottes recommandées pour la pratique de l’équitation montent assez haut, c’est-à-dire jusqu’au niveau des genoux. Elles permettent de limiter les effets des frottements du mollet avec la selle et sont dotées d’un talon qui protège vos pieds. En effet, grâce au talon, le pied ne pourra plus passer dans l’étrier et restera coincé. Il est possible de combiner les paires de boots avec des mini-chaps.

Pour l’équitation classique, on dénombre 5 types de bottes :

  • La botte de dressage au cuir rigide : elle permet de maintenir la jambe bien fixe et bien droite. Elle est dotée d’une fermeture éclair qui est placée sur le devant ;
  • La botte CSO au cuir plus souple : elle permet d’avoir une bonne flexion de la cheville ;
  • La botte de randonnée : elle a une semelle épaisse pour une meilleure adhérence à l’étrier et au cuir plus robuste ;
  • La botte de polo : elle est conçue avec des renforcements au niveau des chevilles et des tibias afin d’assurer une protection au cavalier, des coups de maille éventuels ;
  • La botte en caoutchouc : idéale par des cavaliers débutants et les enfants.

La cravache d’équitation

La cravache d’équitation permet de renforcer l’action du cavalier ou de punir le cheval en cas de désobéissance. De même, elle est utile lors des leçons de jambe pour monter les chevaux. La cravache pour l’équitation se compose de trois parties principales : la poignée, la tige et la claquette.

Il existe des poignées très ergonomiques et celles équipées d’une dragonne pour éviter de faire tomber la cravache. Quant à la tige, elle est préférable lorsqu’elle est longue. En ce qui concerne la claquette, il vous en faudra une bien large pour éviter de faire mal au cheval.

Le pantalon d’équitation

Certes, vous pourrez faire l’équitation en jeans ou autres, mais il est toujours préférable de porter les meilleurs équipements pour éviter les frottements et les brûlures. Pour un confort optimal, le pantalon d’équitation est votre allié de taille. Il sert à résister aux frottements causés par les mouvements sur la selle. En effet, les frottements se font ressentir sur les fesses et l’intérieur des jambes. Grâce au pantalon d’équitation, vous ressentez également une grande liberté dans vos mouvements, car il est élastique, renforcé et facile à entretenir.

Pour bien choisir votre pantalon d’équitation, il est primordial de prendre en considération certains critères. Dans un premier temps, il vous faudra tenir compte des conditions météorologiques. En effet, en temps pluvieux, il vous faudra un pantalon imperméable qui vous aidera à monter votre cheval sans être trempé. En revanche, lorsque vous devez pratiquer l’équitation dans un environnement extrêmement chaud, il recommandé de porter un pantalon d’équitation bien aéré conçu avec des matières respirantes, capables de vous éviter la transpiration excessive. En période hivernale, optez plutôt pour un pantalon conçu avec des tissus épais.

Pour des personnes ayant commencé la pratique de l’équitation, il est préférable de choisir un pantalon qui permet d’avoir une grande liberté de mouvement et qui met à l’aise. Pour les pratiquants confirmés, un pantalon vous assurant un bon contact avec la selle sera de mise.

Les gants d’équitation

Les gants d’équitation ne sont pas obligatoires pour la pratique, mais ils sont fortement conseillés pour vous aider à réduire l’effet du frottement des rênes sur les mains et pour garder au chaud vos doigts lors des périodes hivernales. Pour le choix de votre gant d’équitation, optez pour celui qui est adapté à votre taille. Si vous commencez l’équitation et que vous hésitez encore à continuer, faites le choix d’un gant en laine taille unique avec des picots sur l’intérieur. En revanche, si vous comptez bien continuer et devenir un pratiquant confirmé, il est préférable d’investir dans une bonne paire de gants de qualité.

Pour commencer l’apprentissage de l’équitation dans un centre équestre, vous n’aurez pas forcément besoin d’investir dans l’acquisition des équipements propres au cheval. Toutefois, pour vous assurer un confort et un bon niveau de sécurité, il est idéal d’avoir certains équipements fondamentaux tels que le casque, la botte, le pantalon, le gilet de protection, etc. Outre les équipements, il faudra développer une bonne relation avec l’animal pour faciliter votre apprentissage.

Voilà l’essentiel à savoir pour faire une bonne expérience en compagnie de votre cheval !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here