Teqball : Un nouveau sport entre le foot et le ping-pong !

0
866

En dehors des nombreuses disciplines sportives que nous voyons au quotidien, il en existe bien d’autres qui sont aussi plaisants qu’admirables. C’est le cas du teqball, un sport à mi-chemin entre le football et le tennis de table. Découvrez alors dans les paragraphes à venir tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline créée en 2015.

Qu’est-ce que le teqball et à qui le doit-on ?

Le teqball, même si le nom ne vous dit rien, est un jeu magnifique qui consiste à développer compétence et coordination. Méconnu du grand public, il connaît néanmoins une ascension fulgurante depuis quelques années. Très semblable à la fois au football et au tennis de table, il se pratique à l’aide d’une table appelée « Teqboard ».

On doit le jeu à deux Hongrois, Gabor Borsanyi et Viktor Huszar. Comment ont-ils pu arriver à créer ce jeu ? Au début, ils étaient tous des amoureux du football. Gabor a joué au football à un niveau mi professionnel. C’est donc lui qui eut l’idée du jeu. Viktor, par contre, est un scientifique qui a su comment concrétiser le projet. Le but recherché par les deux initiateurs était de créer de nouveau le football, en s’alternant un ballon sur une table semblable à celle du ping-pong afin de limiter les risques liés aux contacts.

Que vous faut-il pour jouer au teqball ?

Pour jouer au teqball, il vous faut d’abord le plus important, c’est-à-dire la table. Appelée « Teqboard », elle est proche d’une table de ping-pong, avec une surface courbée qui facilite les rebonds du ballon vers l’adversaire. C’est une table qui répond à des normes mathématiques réelles et testée sur une période de plus de deux ans. Ladite table est séparée par un filet en plexiglas au-dessus duquel les joueurs s’échangent le cuir. Pour vous procurer la table — l’original — il vous faut débourser la bagatelle de 2400 dollars. Vous êtes donc situé si l’envie de s’essayer au teqball vous anime déjà.

Après la table, vous aurez besoin ensuite d’un ballon. Le teqball peut se jouer avec n’importe quel ballon de football. Cependant, c’est la taille 5 qui est officiellement recommandée.

Enfin, si vous avez les moyens, vous pouvez essayer de pratiquer le jeu avec le « Teqbox ». Il s’agit d’un outil disposé autour du « teqboard » et qui examine les mouvements des joueurs, dispose des statistiques et calcule les scores.

Mais quelles sont les règles du jeu ?

Le saviez-vous ? Le teqball peut être joué sur la base des règles établies par les joueurs eux-mêmes. Mais il existe bien évidemment des règles officielles. Lisez plutôt !

  • Il est interdit de toucher l’équipement, et aucun contact entre les joueurs n’est toléré.
  • Le service peut-être effectué de n’importe quelle partie du corps (sauf les mains) et le ballon doit nécessairement retomber dans l’autre moitié de la table. La balle ne doit pas non plus toucher l’arrêt du « teqboard ».
  • Nul ne doit toucher la balle plus de trois fois avant de la renvoyer vers son adversaire. Il ne faut pas non plus toucher la balle deux fois de suite avec la même partie du corps.
  • Il est interdit d’envoyer le ballon deux fois de suite à l’adversaire avec une même partie du corps.
  • Les matches se jouent en 12 points avec un point d’écart ; les joueurs alternent le service tous les 4 points.
  • Le teqball peut se jouer à deux (jeu en simple), à trois (double canadien), à quatre (double jeu) ou même à plusieurs, un peu comme c’est le cas en ping-pong.

Démonstration en vidéo !

Rien de mieux qu’une vidéo pour bien comprendre son fonctionnement !

Pourquoi devriez-vous obligatoirement jouer au teqball ?

C’est un jeu exceptionnel du fait de ses exigences et des qualités techniques qu’il exige de ses pratiquants. C’est donc idéal pour tout débutant dans le football, désireux de travailler sa qualité technique. Très spectaculaire, il est aussi adapté aux équipes professionnelles de football qui peuvent l’utiliser à des fins d’entraînement. C’est un jeu qui peut aussi aider un joueur à mieux récupérer d’une blessure par exemple, ceci afin d’éviter des contacts qui occasionneraient une rechute. Il a été popularisé par l’ancienne gloire barcelonaise, Ronaldinho, qui en est d’ailleurs l’ambassadeur global. D’autres personnalités telles que Robert Pires, Djibril Cissé, Ludovic Guily, William Gallas, Sean Garnier, Alban Ivanov et beaucoup d’autres se sont mobilisées pour promouvoir ce sport. En pleine expansion, le teqball pourrait donc devenir d’ici peu une discipline olympique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here