Partir en randonnée : matériels indispensables et erreurs à éviter !

0
1907

Pour pleinement profiter des belles journées d’automne ou d’été, rien de plus intéressant que de partir en randonnée. Pour être paré à toutes les éventualités et s’assurer de passer de bons moments, le randonneur doit convenablement s’équiper et tout mettre en œuvre pour éviter de commettre certaines erreurs. Quels équipements de randonnée prévoir ? Quelles sont ces erreurs qu’il faut éviter à tout prix ? Découvrez dans cet article tout ce dont vous avez besoin pour une randonnée inoubliable.

Les chaussures : l’équipement incontournable


Parmi la panoplie d’équipements nécessaires pour partir en randonnée, les chaussures occupent une place privilégiée. C’est en effet cet équipement qui vous permettra d’offrir une protection optimale à vos pieds. Les terrains de randonnée sont pour la plupart du temps parsemés d’obstacles de toute sorte : arbustes, débris de bois morts et bien d’autres éléments susceptibles de blesser le randonneur qui ne s’est pas convenablement protégé les pieds. À ce niveau, il est important de préciser que pour partir en randonnée, il ne suffit pas de porter ses chaussures habituelles. Pour une expédition de type randonnée, des chaussures spéciales existent. Porter son choix sur ce type de chaussures constitue de ce fait la meilleure option dont dispose le randonneur.

Comment alors dénicher la meilleure paire de chaussures de randonnée ?

Cette préoccupation taraude l’esprit de nombreux randonneurs qui ne savent pas exactement comment effectuer leur choix face à la multitude de propositions disponible sur le marché. Si telle est également votre préoccupation, retenez que la meilleure façon de trouver des chaussures d’excellente qualité pour partir en randonnée est de prendre en compte un certain nombre de critères décisifs. Il s’agit entre autres :

  • De la marque des chaussures ;
  • Du confort ;
  • De la qualité ;
  • Le modèle ;
  • Le laçage ;
  • La tige et bien d’autres critères tout aussi importants.

La marque des chaussures

En matière de chaussures de randonnée, nombreuses sont les marques qui proposent leurs différents modèles. Bien évidemment, la qualité de ces chaussures varie d’une marque à une autre. Pour cela, afin de vous procurer ce qu’il y a de mieux, préférez les marques de référence. Sous réserve de vérifications, il faut savoir que les marques assez bien connues mettent à la disposition des randonneurs des chaussures d’excellente qualité. Ainsi, vous pouvez vous procurer vos chaussures de rando sur I Run, un fournisseur expert des chaussures de randonnée.

Le confort


Au cours d’une session de randonnée, le sportif passera l’essentiel du temps à marcher, à surmonter des obstacles, à sauter par moment ou même à courir. Dans ces conditions, porter des chaussures peu ou pas confortables peut se révéler particulièrement désagréable. Un mauvais choix peut en effet générer des conséquences fâcheuses. Le randonneur qui porte par exemple des chaussures peu confortables peut aisément faire une chute du fait d’un mauvais pas. Autres conséquences possibles : les ampoules au pied, l’entorse de cheville, voire une fracture de l’orteil.

La tige

La tige fait référence à la partie supérieure de la chaussure qui sert à recouvrir le dessus du pied. Les fabricants se servent de diverses matières pour fabriquer la tige. Vous pouvez ainsi retrouver des tiges en cuir, en nubuck ou en matières synthétiques.

Bon à savoir : On retrouve habituellement 3 types de tiges, notamment la tige haute, la tige basse et la tige mid.

La tige est considérée comme haute lorsqu’elle est montante et enserre la cheville du randonneur. Si elle s’arrête en dessus de la malléole, on la considère comme basse. Par contre, lorsqu’elle s’arrête au niveau de la malléole, la tige est considérée comme mid, ce qui représente un compromis entre la tige haute et celle basse.

Le laçage

Pour des raisons pratiques, le laçage doit se révéler aisé, assez rapide à effectuer et surtout stable. Lorsque c’est le cas, le bon maintien du pied et l’assurance du pas se révèlent garantis durant une session de Running. Le laçage, lorsqu’il est adapté, évite au randonneur de nombreux traumatismes et torsions.

Le sac à dos de randonnée


Il occupe également une place de choix parmi les équipements dont il faut se doter pour une randonnée. Pour choisir le sac à dos de randonnée le plus adapté à la sortie que l’on est sur le point d’effectuer, il convient de prendre en compte certains critères essentiels, dont la durée de la randonnée et sa nature (s’il faut emporter de la nourriture, un matériel de camping et de couchage ou simplement quelques affaires personnelles). Ces deux critères permettent de déterminer la taille du sac à dos. En effet, dans le cadre d’une randonnée légère, notamment pour une journée, un sac de taille raisonnable se révélera suffisant pour emporter l’essentiel. Par contre, s’il s’agit d’une randonnée sur plusieurs jours, il faudra opter pour un gros sac, capable de contenir plusieurs équipements et accessoires.

Le sac de couchage

Que votre randonnée s’étende sur plusieurs jours ou non, emporter le sac de couchage (ou couverture de survie) se révèle nécessaire. Il servira à vous garder au chaud lorsque pour une raison ou une autre, vous serez amené à passer la nuit en pleine nature. En effet, il est important de savoir que même durant la période d’été, les températures peuvent considérablement baisser après le coucher du soleil.

La trousse de premiers secours


Quelles que soient les précautions prises, il peut arriver que le randonneur se blesse suite à une chute ou un mauvais pas. Pour canaliser la blessure et éviter qu’elle s’infecte, la trousse de premier secours se révélera d’une grande utilité. Elle doit nécessairement contenir des bandages et un désinfectant.

La nourriture

La randonnée est une activité physique qui peut se révéler assez éprouvante. Emporter de la nourriture permettra au randonneur de compenser ses dépenses énergétiques. Pomme, céréales, fruits secs, barres protéinées, bonbons sont autant d’aliments qui peuvent être glissés dans le sac de randonnée.

Une carte ou un GPS

L’une des craintes fondamentales du randonneur est de se perdre au cours de son expédition. Si vous savez la lire, la carte vous permettra de retrouver votre chemin sans grande difficulté. Pour ceux qui préfèrent les accessoires modernes, le GPS représente également une bonne option.

La protection contre le soleil

Pour préserver votre santé et vous permettre d’effectuer une randonnée dans des conditions acceptables, la protection contre le soleil ne doit en aucun cas être oubliée ou négligée. Généralement, il s’agit d’un ensemble composé d’un chapeau ou d’une casquette, de lunettes de soleil et d’une crème solaire. Disposer de ce kit offre la possibilité au randonneur d’aller en hauteur sans craindre les rayons de soleil qui deviennent de plus en plus forts à une certaine hauteur.

De l’eau

En pleine randonnée, il peut être difficile de trouver de l’eau potable. Pour cette raison, veillez à glisser dans votre sac de randonnée une gourde ou une bouteille d’eau. Vous pourrez alors vous désaltérer lorsque vous ressentirez la soif.

Le téléphone portable


Dans certaines zones, le téléphone portable peut se révéler inutilisable du fait de l’indisponibilité de réseau mobile. Néanmoins, il est toujours préférable d’avoir un téléphone portable sur soi lorsqu’on part en randonnée. En pleine nature, certaines situations peuvent nécessiter une assistance. Le téléphone portable permettra de solliciter de l’aide dans ces cas.

Les différents équipements que vous venez de découvrir permettent à tout randonneur d’effectuer sa randonnée dans les meilleures conditions. Toutefois, emporter ces équipements ne peut réellement se révéler utile que si le randonneur évite de commettre certaines erreurs.

Les erreurs à éviter

Pour mettre toutes les chances de son côté de vivre une aventure intéressante et riche en découvertes, le randonneur doit tout mettre en œuvre pour éviter de commettre certaines erreurs.

Manquer de vérifier les prévisions météo

La meilleure manière pour un randonneur de savoir à quoi s’attendre de la part de dame nature est de suivre ou vérifier les prévisions météorologiques. En effet, ces dernières peuvent varier d’un endroit à un autre. Le randonneur doit de ce fait se focaliser sur les prévisions météo de sa destination afin de s’apprêter en conséquence. Comment alors recueillir des données météo fiables ? Telle est la préoccupation à laquelle sont confrontés de nombreux sportifs. Plusieurs options s’offrent à vous pour réunir des renseignements météo faibles. Une première option consiste à rechercher les informations sur les sites météo de référence. L’autre option consiste à se renseigner auprès d’un office de tourisme ou d’un bureau de guides touristiques entre autres.

Oublier un équipement important

Sous le coup de l’empressement, il peut arriver que le randonneur oublie l’un de ses équipements importants. Cette situation se produit généralement lorsque le randonneur attend la dernière minute pour préparer son sac de randonnée. Se retrouver en pleine nature sans un équipement clé comme la carte, la bouteille d’eau ou le téléphone peut se révéler particulièrement désagréable. Après avoir fait votre sac, procédez à une dernière vérification avant de prendre départ. 

Se suréquiper

Il est important de garder son calme : la randonnée n’est pas un voyage ou un déménagement. Pour cela, vous devez éviter de céder à la tentation de tout emporter et ainsi surcharger votre sac de randonnée. Ne perdez pas de vue le fait que vous porterez le sac à dos ; il est préférable qu’il ne soit pas excessivement lourd.

Porter des chaussures inadaptées

Comme expliqué plus haut, les chaussures constituent l’un des équipements les plus importants pour le randonneur. En bon randonneur, vous devez éviter les chaussures inadaptées. Portez votre choix sur ce qu’il y a de mieux sur le marché en vous référant aux meilleurs fournisseurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here