Saint-Tropez : ultime édition pour la Riva Runabout Cup ?

0
2584
La Riva Runabout Cup du Saint-Tropez International Runabout Club, le rendez-vous incontournable des amoureux de Riva et des amateurs de nautisme à l’ancienne, s’est tenue ce week-end dans la baie de Saint-Tropez. Une édition 2018 qui pourrait être la dernière puisque la Plage des Jumeaux, qui co-organise l’événement, devrait fermer ses portes à la fin de l’été sur décision de la mairie de Ramatuelle.C’est avec toujours autant de passion, et avec une bonne dose de nostalgie, que se sont retrouvés samedi 28 juillet les participants et spectateurs de la Riva Runabout Cup, une parade exceptionnelle de bateaux Riva, ces petits bolides de bois, élégants vestiges des années 1950 et d’une certaine idée du nautisme.

Comme tous les ans, le public est venu admirer la quinzaine de modèles encore existants, bichonnés depuis plus d’un demi-siècle par leurs propriétaires, véritables amoureux des Riva. Une parade comme une remontée dans le temps et à l’âge d’or de Saint-Tropez et de la Côte d’Azur.

Ironie de l’histoire, l’édition 2018 de la Riva Runabout Cup du Saint-Tropez International Runabout Club pourrait être la dernière. Après trente ans d’existence, et malgré un succès qui ne s’est jamais démenti, la compétition devrait s’arrêter faute d’organisateur. Au grand dam des passionnés de Riva et des habitués de la baie de Saint-Tropez.

La Plage des Jumeaux, située sur la plage de Pampelonne à Ramatuelle, qui a créé et co-organise l’événement chaque année depuis trente ans, va en effet être détruite à la fin de l’été pour laisser place à un projet de restaurant filiale porté par le palace ramatuellois La Réserve sur décision du maire de Ramatuelle, Roland Bruno, et de son conseil municipal.

Or, la Riva Runabout Cup du Saint-Tropez International Runabout Club relie traditionnellement à la fin du mois de juillet ou au début du mois d’août, l’établissement Sportmer dans le port de St Tropez à la Plage des Jumeaux. Faute de plage partageant sa culture balnéaire pour accueillir les Riva, l’événement devrait donc logiquement disparaître de la vie estivale tropézienne.

Une lourde perte pour tous les amoureux de nautisme à l’ancienne, mais également plus globalement pour Saint-Tropez et Ramatuelle, qui voient ainsi disparaître un événement modeste mais tellement emblématique de la presqu’île, dont les valeurs et l’esthétique collent avec l’image d’élégance et d’exception que les promoteurs de la destination Saint-Tropez cherchent à vendre à travers le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here