André Villas-Boas devient président du FC Porto

0
152

La fin d’un règne : à la tête du FC Porto depuis 42 ans, Jorge Nuno Pinto da Costa a cédé son siège à André Villas-Boas. L’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille a remporté les élections dans la nuit de samedi à dimanche. À 46 ans, Villas-Boas devient le 32e président des Dragoes, champions du Portugal à 30 reprises et double vainqueurs de la Ligue des Champions.

Sommaire

Le changement de garde à Porto

Une nouvelle page s’ouvre au FC Porto. Élu à la présidence du club portugais dans la nuit de samedi à dimanche pour la période 2024-2028, André Villas-Boas a mis un terme au règne sans partage de 42 ans de Jorge Nuno Pinto da Costa. Ce dernier, âgé de 86 ans, a enchaîné 15 mandats consécutifs qui ont rapporté 69 titres au club entre 1982 et 2024.

Villas-Boas, ancien entraîneur de Porto, Chelsea ou encore de l’Olympique de Marseille (2019-2021), a été massivement soutenu par les plus de 26 000 socios qui se sont déplacés aux urnes. Un record. Avec 80 % des voix, il est donc devenu, à 46 ans, le 32e président de l’histoire du FC Porto, sacré à trente reprises sur la scène nationale et quatre fois en Europe (deux C1 en 1987 et 2004, deux C3 en 2003 et 2011).

Les premières déclarations du nouveau président

« Aux membres et supporters du FC Porto qui ont décidé de ce changement, aux 26 643 votants qui sont entrés dans l’histoire aujourd’hui, merci beaucoup pour la responsabilité que vous me confiez. Je promets de donner ma vie pour le FC Porto« , a réagi Villas-Boas. Le nouveau président n’avait jamais caché son ambition de prendre la tête d’un club avec lequel il avait réalisé le quadruplé en 2010-2011 (championnat, coupe, supercoupe et Ligue Europa).

Stratégies et nouvelles nominations

Ses premières mesures seront de placer une de ses connaissances, Andoni Zubizareta – côtoyé à l’OM -, au poste de directeur sportif, ainsi que de confier le département du football à Jorge Costa, ancienne légende du FC Porto dont il a porté les couleurs de 1990 à 2005. Ces choix stratégiques indiquent une direction claire pour le futur du club.

Impact sur l’avenir du club

L’arrivée de Villas-Boas à la présidence pourrait marquer un tournant dans la manière dont le club est dirigé, avec un possible renouvellement de l’approche sportive et managériale. La nomination de figures reconnues dans le monde du football comme Zubizareta et Costa souligne une volonté de combiner expérience et innovation.

La réaction des supporters et de la communauté

La communauté des supporters du FC Porto, qui a massivement voté en faveur de Villas-Boas, semble prête pour cette nouvelle ère. L’enthousiasme autour de cette élection est palpable, et beaucoup espèrent que cette transition apportera un nouveau dynamisme et de nouveaux succès au club et dans le même élan à tout le football portugais dans son ensemble..

« Quelle soirée historique! » André Villas-Boas est le nouveau président du FC Porto, a annoncé le club dans un communiqué diffusé aux premières heures de dimanche. Lors des élections tenues samedi, l’ancien coach de 46 ans – passé par Porto, Chelsea, le Zenit Saint-Pétersbourg et l’Olympique de Marseille -, a obtenu 21 489 des voix des socios du club, contre 5 224 pour son adversaire de 86 ans, qui a enchaîné 15 mandats consécutifs à la tête des Dragons.

Un parcours distingué : la carrière d’André Villas-Boas

André Villas-Boas, dont la carrière d’entraîneur est aussi riche que variée, a connu de nombreux succès avant de se lancer dans la présidence du FC Porto. Né à Porto, il a d’abord attiré l’attention internationale lorsqu’il a pris la tête de l’Académica de Coimbra en 2009, sauvant le club de la relégation et parvenant à instaurer un jeu dynamique malgré les ressources limitées.

En 2010, il retourne à Porto, où il avait déjà travaillé en tant qu’assistant sous la direction de José Mourinho. En tant qu’entraîneur principal, il réalise une saison historique 2010-2011, menant l’équipe à un quadruplé impressionnant : championnat, coupe, supercoupe du Portugal et Ligue Europa. Son approche tactique, son attention au détail et sa capacité à motiver ses joueurs ont été largement saluées.

Après cette période triomphante, Villas-Boas s’aventure en Angleterre pour prendre en charge Chelsea, mais malgré un début prometteur, il fait face à des défis significatifs et quitte le club en mars 2012. Il rebondit rapidement en prenant les rênes du Tottenham Hotspur, où il établit de nouveaux records de points pour le club en Premier League.

Son parcours l’a ensuite mené au Zenit Saint-Pétersbourg en Russie, où il a continué à accumuler les titres, remportant la ligue russe et la coupe nationale. Son passage à l’Olympique de Marseille entre 2019 et 2021 a également été marqué par des moments forts, malgré quelques controverses. Villas-Boas est connu pour son approche méthodique et stratégique du jeu, mais aussi pour sa capacité à bâtir des équipes cohésives et résilientes.

Les clubs entrainés par Villas-Boas

  • Académica de Coimbra
  • FC Porto
  • Chelsea FC
  • Tottenham Hotspur
  • Zenit Saint-Pétersbourg
  • Olympique de Marseille

En décidant de se lancer dans la présidence du FC Porto, Villas-Boas retourne à ses racines, prêt à insuffler à son club formateur une vision renouvelée pour l’avenir. Ce passage de la gestion technique à la direction exécutive illustre la polyvalence et l’ambition qui caractérisent sa carrière.

Conclusion

Notre club est vivant et il a aujourd’hui fait preuve de sa force, a réagi André Villas-Boas, cité dans un autre communiqué diffusé par Porto. Cette élection n’est pas seulement le début d’un nouveau chapitre pour le FC Porto en LIGA Betclic ; elle symbolise également une évolution dans la gouvernance des clubs sportifs, où le changement peut conduire à de nouveaux horizons de succès et d’innovation.