Bivouac et randonnée extrême : Préparation et matériel indispensable !

0
1463

Les passionnés d’aventure et de sensations extrêmes éprouvent un énorme plaisir à organiser des randonnées comme il en faut. Bien des personnes aiment pousser les limites s’adonnant à de la randonnée extrême. Pour faire une expérience plaisante et sure de ces activités qui gardent constamment une part de risque, il est essentiel de se préparer convenablement. Alors, il est possible de vivre l’aventure dans des conditions optimales. Entre autres, vous devriez bien apprêter votre sac de randonnée.

Outre ces randonnées, les bivouacs offrent d’excellentes sensations. Avant votre expédition, vous devriez également réunir le bon équipement. Bien que la liste de matériels à prévoir dépende en partie des besoins des randonneurs, il y a des indispensables à avoir à tout prix. Ici, faites une préparation efficace et de qualité pour du bivouac et pour de la randonnée extrême.

Optimiser son sac à dos pour la randonnée extrême

Avant de partir en randonnée extrême, il est primordial de bien préparer son sac de randonnée. Cela permet de réduire les efforts, le risque d’accident et de marcher avec stabilité le long du trajet. L’idéal serait de faire en sorte que le sac pèse dans les 15 % à 20 % du poids du randonneur qui le porte. Généralement, il faut réduire le matériel au strict nécessaire.

Les incontournables

Ici, il s’agit du matériel indispensable à la survie. Entre autres, dans cette liste, on retrouve :

  • l’eau ;
  • un sac de couchage ;
  • la tente pour le bivouac ;
  • des vêtements ;
  • un réchaud ;
  • les repas.

Il faut privilégier des tentes légères et compactes. De même, il est conseillé d’adopter un sac de couchage Carinthia. Ce choix offre un sommeil bien plus confortable.

Garder de l’eau dans des boîtes peut s’avérer efficace, surtout lorsque les points d’eau sont très éloignés. Quant aux repas, il faut prendre des sachets lyophilisés qui sont légers et qui économisent la place.

D’autres éléments clés

En dehors de ces incontournables, d’autres éléments affichent aussi une bonne utilité. Il s’agit notamment de l’appareil photo, de la tablette de chocolat, ou d’un livre. En effet, ceux-ci doivent être réduits au minimum s’ils sont pris. Il existe également des dispositifs efficaces pour le confort. Ce sont principalement des vêtements de rechange, une trousse de toilette, la brosse à dents et le tube de dentifrice.

Comment bien remplir son sac à dos pour la randonnée ?

Le remplissage du sac de randonnée doit se faire de façon minutieuse pour plus de confort pendant le trajet. Idéalement, le rangement doit suivre un ordre donné. Le but est de faire reposer le centre de gravité du sac sur le milieu du dos. Ainsi, il faudra procéder comme suit.

Commencer avec les éléments les plus légers

Il faut mettre les vêtements ou le sac de couchage au fond du sac. Ceux-ci serviront de base et de support pour les matériels les plus lourds. Veillez à ce que votre sac de randonnée soit muni d’une poche séparée de l’intérieur et d’une fermeture éclair permettant d’accéder facilement au fond du sac.

Placer les éléments les plus lourds

Ici, on parle de la tente pour le bivouac, des ustensiles de cuisine, des plats préparés, etc. Pour épargner au dos la peine de faire de gros efforts, il faudra bien accoler le sac au dos.

Les éléments à mettre au-dessus

Enfin, il faut placer dans la couche la plus haute du sac des affaires fréquemment utilisées. Il s’agit des snacks comme des fruits, des barres de céréales, etc. Dans cette couche, il faut également mettre la trousse de secours et les autres objets pratiques. Ces éléments sont d’ailleurs les derniers à poser de sorte à pouvoir y accéder simplement. Il s’agit de la lampe de poche, des documents administratifs et des cartes. La gourde d’eau doit être placée dans une poche extérieure.

Tout prévoir pour bien préparer son bivouac

À la préparation du bivouac dans l’organisation d’une randonnée extrême, vous devez porter une attention particulière. Pour réussir son bivouac, il y a une liste d’indispensables à respecter. Découvrez-la !

Le matériel de couchage

En dehors du sac de couchage, il est possible d’opter pour d’autres installations pour le sommeil. Le choix s’offre au randonneur entre un couchage au sol et un couchage en l’air (hamac). Cela dépend également du type de terrain sur lequel le bivouac sera installé. Pensez à prendre des couvertures supplémentaires si vous partez pour des destinations où le froid pourrait surprendre.

L’abri ou la tente

Il s’agit d’un endroit sûr où s’abriter et poser son équipement en toute sécurité. Le bivouac peut se faire individuellement ou en groupe. Toutefois, il faudra tenir compte du nombre de randonneurs avant de choisir la tente adaptée. Ce type de matériel est généralement offert dans un sac de compression par les bases militaires. En effet, il est facile à transporter.

Les lampes

L’éclairage est très important dans un bivouac. Il faut se munir de deux types de lampes avant de partir en randonnée et de bivouaquer. Il s’agit des lampes frontales et des lampes torches. Il faut prévoir des lampes de rechange ainsi qu’un lot de piles classiques neuves. Pensez également à prendre de petits sacs en plastique pour y ranger les piles usées et préserver la planète.

Le nécessaire pour la cuisine

Un réchaud n’est pas indispensable pour une randonnée d’une journée. Par contre, il est conseillé de s’en munir pour une expédition de plusieurs jours. Certes, le poids et l’encombrement se verront augmenter, mais il est important de prendre des repas chauds. Toutefois, une limite en découle : il faudra également emporter du combustible pour alimenter le réchaud. Comme alternative, il y a la possibilité d’utiliser un réchaud moderne. Pour un voyage plus léger, il est possible de se munir d’un simple allume-feu.

Il faut s’assurer d’avoir à disposition le nécessaire pour profiter d’un bon repas avec de bons ustensiles. Alors, il faut garder des ustensiles en métal, même si le poids du sac de randonnée en prendra un coup. Bien sûr, tout dépendra de vos besoins en tant que randonneur. Par ailleurs, privilégiez des couverts légers et si possible en combinaison de 3 couverts en un. Par précaution, gardez sur vous des pastilles pour purifier l’eau. Des filtres seraient également très utiles pour votre expédition.

Des éléments indispensables pour une randonnée extrême !

Une randonnée extrême sur une montagne ou une colline par exemple est une activité assez risquée. Les aventuriers ont intérêt à tenir compte de certains éléments clés.

La trousse de secours et les éléments d’hygiène

En randonnée, il est assez courant de trébucher et de se blesser. Pour cette raison, il faut prévoir une petite trousse de secours. Il s’agit d’un kit complet contenant des pansements, des petits ciseaux, des gants jetables et des lingettes pour soigner des blessures superficielles. Une telle trousse pèse très peu et peut donc être transportée partout.

Comme indiqué plus haut, il est important de garder sur soi une trousse de toilette pour son hygiène. Ce n’est pas une obligation d’en avoir. Néanmoins, cet outil permet de s’entretenir, de s’éclaircir les idées et de se sentir bien dans son corps. Gardez le strict nécessaire dans votre trousse. En guise d’information, il est possible de réchauffer jusqu’à 15 litres d’eau à l’aide des douches portables solaires. Si le processus est long, vous pouvez vous adapter !

Les outils et matériels d’orientation

Pour l’installation d’un bivouac, il faudra disposer de quelques outils importants comme un coutelas, une lime à bois, une scie, etc. D’autres outils comme les ciseaux, les tournevis, des pinces multifonctions seront également très utiles pour fixer, réparer ou modifier certains équipements au cours de la randonnée. Vous pourrez avoir des pinces multifonctions munies d’un allume-feu.

Pour une randonnée dans laquelle vous prévoyez un bivouac, vous devriez constamment savoir quelle est votre localisation. Il faut penser à se munir d’éléments de géolocalisation comme une boussole, une carte de terrain ou un altimètre. Aussi, il est préférable de définir au préalable les lieux prévus pour les bivouacs.

En effet, certaines zones peuvent s’avérer dangereuses. L’idéal serait de disposer d’un GPS qui permettra de repérer les points d’eau et de limiter les charges d’eau.

Les vêtements et le matériel électronique

Outre le matériel cité, il est aussi important d’emporter les chaussures, les chaussettes et les vêtements adaptés à la saison et aux activités. En résumé, il faut rester bien au sec, particulièrement en hiver. Les randonnées extrêmes demandent une organisation bien réfléchie. Dans ce sens, il faut veiller à ce que le poids du sac à dos soit bien réparti, au risque de devoir supporter un fardeau.

Pour finir, il faudra penser à recharger les batteries des appareils électroniques. En effet, un téléphone portable peut être d’une aide salvatrice en cas de troubles ou de recherche de secours. Si vous emportez votre téléphone portable, il serait idéal de garder un chargeur solaire ou une batterie de rechange. Vous devriez également bien gérer l’autonomie de vos batteries.

Il s’agirait notamment d’en limiter l’usage. Si vous êtes seul à partir en randonnée, pensez à prévenir vos proches. De même, une fois sur les lieux de l’expédition, idéalement, faites-vous assister d’un guide. De même, soyez attentifs à ses remarques et recommandations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here